Disponibilités & Réservation

Chargement en cours…

Pour la période de juillet et août, réservation de 2 nuits minimum

Tarifs

Honorine de Brabant

Honorine de Brabant

Tarif145 € / 2 pers. Petit-déjeuner compris
Maria Virgina

Maria Virgina

Tarif145 € / 2 pers. Petit-déjeuner compris
Aliénor d’Aquitaine

Aliénor d’Aquitaine

Tarif145 € / 2 pers. Petit-déjeuner compris
Jeanne de Montfort

Jeanne de Montfort

Tarif165 € / 2 pers. Petit-déjeuner compris
Adélaïde d’Orléans

Adélaïde d’Orléans

Tarif200 € / 2 pers. Petit-déjeuner compris
Fermeture annuelle du 9 novembre au 31 mars
Pour la période de juillet et août, réservation de 2 nuits minimum
32 € / personne (mise en bouche, entrée, plat, dessert et café - boissons non comprises)
24 € / personne (assiette salée composée et dessert - boissons non comprises)
Compris dans le prix de la chambre
0 € 50 / jour et personne
FRConditions Générales de Location (PDF)
ENGeneral Rental Terms (PDF)

Coordonnées & Contacts

Lydie et Christophe GAY

Château de Ronel
81120 Roumégoux
Tarn - France

Longitude : 43°48'350"N
Latitude : 02°13'654"E







* Champs requis

Château de Ronel

81120 Roumégoux

Le hêtre de Saint Jammes

C’est par une superbe journée du début d’automne que j’ai emmené Christophe et Lydie rendre une petite visite à un de mes arbres préférés : le hêtre de Saint Jammes.

Je suis un peu comme Idéfix, le fidèle compagnon à quatre pattes d’Obélix : j’adore les arbres, et je ne supporte pas qu’on puisse leur faire du mal. Cet arbre-ci surtout,  est un ancêtre ! Il a environ 450 ans !

Imaginer qu’il a pu commencer sa croissance quand Charles IX régnait m’émeut au plus haut point. Il a connu ensuite Henri III, Henri IV et tous les suivants, je vous fais grâce d’une liste exhaustive…

Ce vénérable ancêtre des hêtres se situe donc à Saint-Jammes, du côté de Sorèze. Nous sommes à l’extrême Sud du Tarn, dans le Revélois…

Après avoir laissé la voiture au bord de la route, nous avons un emprunté un joli petit chemin typiquement tarnais, bordé d’arbres et d’herbe rase envahie par les colchiques (vous connaissez la chanson ! « colchiques dans les prés, c’est la fin de l’été »). Superbe !

Nous avons débouché dans un vaste champ qui nous a donné une vue dégagée sur la Chapelle de Saint Jammes de Bezaucelle située au pied de ce hêtre pluricentenaire et majestueux. De son vrai nom « Fagus sylvatica » il est le plus ancien arbre de la montagne noire avec son cousin des Cammazes, qui vit dans la forêt de l’aiguille plus exactement au Plo de Nestor.  La circonférence de la frondaison de Sa Majesté le hêtre de Saint Jammes fait 90 m, la circonférence de son tronc est de 6m et sa hauteur de 20 m !

                     

Voilà donc 450 ans au moins qu’il veille sur la chapelle qu’il jouxte. Ce lieu de culte très ancien, et dont on trouve trace déjà dans une donation datant de 1131, servait de paroisse rurale rattachée à l’Abbaye de Sorèze. Baptêmes, mariages et sépultures y étaient célébrés et ce, jusqu’en 1728 où on trouve trace d’inhumations dans le cimetière attenant à la chapelle. La construction des murs en « opus spicatum » (épis de blé), viennent étayer la datation de cette petite église puisque cette technique n’est plus utilisée après le XII siècle.

C’est une chapelle pré-romane, sans doute ce qu’on appelle « église de la croissance » qui du Xe au XIIe siècle ont fleuri dans les campagnes. Cette édifice a été détruit à la révolution et fut totalement abandonné à la fin du XVIIIe siècle. La chapelle est devenue au fil du temps une motte tumulaire.

Quelle tristesse ! Une association locale a décidé de commencer à dégager ses murs en 1952, mais sans suite jusqu’en 2006, où une nouvelle association a repris les travaux, reconstitué l’autel et dégagé le mur ouest et le chevet aux angles arrondis. Nous avons ainsi grâce à eux la joie de pouvoir imaginer ce qui était cette mignonne chapelle lorsqu’elle a été construite.

Je conseille à tous nos hôtes la visite de ce lieu très particulier et très émouvant, et je vous dis à bientôt, pour une nouvelle aventure culturelle…

Jampa.